Médiation

La médiation est une réponse innovante à une situation opposante qui vise à introduire une meilleure qualité de vie au travail, facteur d’harmonie et par conséquence d’efficacité dans la communication au sein des équipes.

L’apaisement par la médiation pour une mise en place de la qualité au travail

La médiation est un mode de règlement amiable des conflits (existants ou à venir), simple, non contraignant, rapide et confidentiel. Souple dans sa mise en œuvre elle s’adapte à chaque situation particulière.

La médiation est une réponse adéquate à de nombreux conflits mais peut également être pertinente lorsqu’elle est utilisée de manière préventive dans des situations au devenir potentiellement conflictuel. Elle permet ainsi d’éviter la naissance et la multiplication de situations conflictuelles préjudiciables aux organisations comme aux collaborateurs.

Les entreprises qui font appel à la médiation ont la garantie de la confidentialité des échanges et d’une résolution rapide.

Le médiateur est neutre, impartial et indépendant. Il suscite l’écoute mutuelle des parties et facilite l’émergence d’une solution partagée à ce qui les oppose ou les sépare.

Dans le cadre fixé par le médiateur, les personnes en médiation échangent, confrontent leur point de vue et apportent petit à petit et ensemble, une réponse innovante à la situation qui les oppose.

Charte Qualité MédiateurLire la charte

La médiation, une réponse par nature adaptée aux contraintes professionnelles

La médiation peut être utilisée partout où il y a rupture de communication et à chaque fois que l’anticipation d’un différend ou sa résolution sont nécessaires. La médiation est une solution innovante pour les entreprises qui ont besoin de garder de bonnes relations professionnelles après une situation de désaccord.  Cette réponse commune est à la fois durable (puisque les personnes concernées en sont à l’origine) et opérationnelle (puisque ces mêmes personnes sont impliquées dans sa mise en œuvre).

La médiation favorise la prise de conscience et la responsabilisation des parties prenantes.

Ainsi, la médiation préserve et enrichit les relations dans le monde du travail. Elle aboutit à un apaisement permettant de restaurer ou de construire de nouvelles relations professionnelles dans une sérénité retrouvée. La médiation peut également être utilisée dans la stratégie de conseil et pour l’émergence de solutions imaginatives et durables.

Confiez-nous une mission !N’hésitez pas à nous contacter

essai image Médiation

CHARTE MÉDIATEUR OPALIANCE

Définition de la médiation

La médiation est un processus structuré reposant sur la responsabilité et l’autonomie des participants qui, volontairement, avec l’aide d’un tiers neutre, impartial, indépendant et sans pouvoir décisionnel ou consultatif, favorise par des entretiens confidentiels, l’établissement et/ou le rétablissement des liens, la prévention, le règlement des conflits. (Définition du Code National de Déontologie du Médiateur)

Éthique

Le médiateur a une obligation de moyen dans le cadre de son intervention. Il est garant du déroulement du processus de médiation.
Le médiateur Opaliance est un tiers qui se doit d’être :

  • Indépendant : le médiateur ne doit pas être le représentant d’une autorité quelle qu’elle soit.
  • Neutre : le médiateur ne doit pas influencer les parties quand au choix de la solution.
  • Impartial : le médiateur ne privilégie aucune des parties en présence lors d’une médiation. Il refuse toute médiation avec des personnes avec lesquelles il a un lien.

Les modalités d’intervention du médiateur Opaliance

Lors d’un entretien individuel préalable à la séance de médiation, le médiateur informe le futur médié du contenu de la démarche de médiation et veille à recueillir son consentement. Il vérifie que ce dernier est libre et éclairé. Dans le cas contraire, le médiateur refuse de prendre en charge la médiation ou la stoppe lorsqu’il le juge nécessaire.

La confidentialité

Le contenu des propos tenus dans le cadre de la médiation sont confidentiels, et le médiateur ne divulgue ni ne transmets à quiconque le détail du contenu des entretiens. Toutefois, le médiateur peut être amené à informer le prescripteur des axes d’orientation et de l’évolution de la situation conflictuelle.
Prise en charge de la médiation
Le médiateur Opaliance peut en son âme et conscience refuser de prendre en charge une médiation dans le cas où il considère que la situation n’est pas médiable.
Par ailleurs, il s’autorise à interrompre la médiation dans l’hypothèse où il constate que les conditions de réussite de la médiation ne sont plus réunies.

La convention de médiation

Lors d’une demande de médiation, une convention tripartite est signée entre le prescripteur, les médiés et le médiateur.
La convention de médiation est écrite et prévoit notamment :

  • Les préalables à la médiation (engagement de confidentialité des médiés, respect de règles préalables…)
  • Le déroulement du processus de médiation
  • Le lieu des entretiens préalables ainsi que des rencontres de médiation
  • Le coût de la médiation

La fin de la médiation

La médiation peut se finaliser par un accord écrit entre les médiés. Cet écrit reprend les points d’accord entre les médiés.